Notre action en 2019


Le Conseil Départemental présidé par Rémy WITH

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Présidence.jpg. L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est présidence-CD.jpeg.

Vendredi, 6 décembre, Brigitte KLINKERT, présidente du Conseil Départemental était en déplacement à Berlin dans le cadre du partenariat de l’après-Fessenheim avec nos collègues allemands. C’est Rémy WITH en sa qualité de 1er Vice-Président qui a assuré la présidence des réunions de l’assemblée, à savoir la commission permanente puis la séance publique durant la matinée. Dans l’après-midi, il a également représenté le Département à la cérémonie religieuse à l’église Sainte Marie à Mulhouse en hommage au lieutenant Pierre-Emmanuel BOCKEL, l’un des 13 soldats tragiquement décédé au Mali.

Permanences du mois de novembre 2019

6 rendez-vous de particuliers pour divers problèmes (demande de stage, création d’une sortie nouvelle sur RD, place en EHPAD, raccordement à l’assainissement, soins et maintien à domicile, modification d’un accès) + 2 affaires en cours du mois précédent – Résultats : 5 dossiers réglés positivement – 1 réponse négative – 2 dossiers en instance.


La fibre arrive à Chavannes-sur-l’Etang et à Montreux-Vieux

Lors de la réunion publique du jeudi 28 novembre à la salle de Montreux-Vieux et à laquelle a assisté Rémy WITH, vice-président du Conseil Départemental, il a été confirmé que le branchement à la fibre optique, THD, (Très Haut Débit) était désormais possible pour les habitants de Chavannes sur l’Etang et de Montreux-Vieux.


Piste cyclable de la vallée de la Doller :

  • La passerelle sur la rivière Doller est réparée et la piste cyclable sera ré-ouverte prochainement

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est pont-sentheim.jpg.  L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est pont-sent.jpg.

Une opération réalisée sur demande des conseillers départementaux du canton, Fabienne ORLANDI et Rémy WITH et entièrement financée par le Département du Haut-Rhin.


Piste cyclable de Valdieu-Lutran bientôt opérationnelle !

  • aujourd’hui, 12 novembre 2019, le chantier tire à sa fin

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Vald.jpg. L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Valdi.jpg.

  • Hier : début des travaux – septembre 2019

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Trav-VL1.jpg. L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Trav-VL.jpg.

Un engagement pris par les 2 conseillers départementaux, Fabienne ORLANDI et Rémy WITH lors de leur élection : une promesse tenue !


Des travaux en veux-tu en voilà !

Depuis quelques semaines les travaux routiers se multiplient un peu partout et qui engendrent des déviations à n’en plus finir et, par voie de conséquence, le mécontentement des usagers de la route.

Est-ce que le Département est à l’origine ?

NON, pas forcément, car les travaux sont réalisés par les Communes même sur les routes départementales, notamment les opérations de sécurité en traverse d’agglomération, la construction de trottoirs et l’enfouissement des réseaux secs, mais avec le consentement et une aide financière du Département. C’est le cas pour :

  • Balschwiller : sécurité en traverse, enfouissement des réseaux secs et reprise des trottoirs réalisés par la Commune. Circulation en alternat (feux) et puis fermeture complète de la route durant 3 semaines en décembre.
  • Manspach : enfouissement des réseaux secs à l’initiative de la Commune. Circulation sous feux alternatifs.
  • Chavannes sur l’Etang : travaux de sécurité en traverse d’agglomération vers Bréchaumont réalisés par la Commune : décaissement de la chaussée, réalisation de ralentisseurs et repose des trottoirs. Route coupée, circulation déviée.
  • Friesen : sécurité en traverse d’agglomération, remplacement d’une conduite d’eaux pluviales, enfouissement des réseaux secs et reprise des trottoirs. Circulation déviée par les rues communales jusqu’à Noël, passage autorisé pour les VL et interdit aux PL. Reprise des travaux au printemps pour l’aménagement du carrefour vers Lepuix au centre village.
  • Mooslargue : travaux de sécurité en traverse, enfouissement des réseaux secs et repose des trottoirs. Route fermée, circulation déviée par Pfetterhouse. Fin des travaux début décembre (semaine 46).

Permanences du mois de octobre 2019

3 rendez-vous de particuliers pour divers problèmes (déboisement – place en EHPAD – demande d’agrément d’assistant maternel) + 2 affaires en cours du mois précédent – Résultats :  3 dossiers réglés positivement – 2 dossiers en instance.


Pose de la 1ère pierre à l’EHPAD de Masevaux

  • pour des travaux d’extension et de suppression des chambres doubles

Un engagement pris par les 2 conseillers départementaux, Fabienne ORLANDI et Rémy WITH lors de leur élection : une promesse tenue !

Vendredi 11 octobre 2019, en présence de la présidente du Conseil Départemental, Brigitte KLINKERT, les élus départementaux du canton de Masevaux, Fabienne ORLANDI et Rémy WITH ont posé la 1ère pierre des travaux à l’EHPAD « Le Castel Blanc » de Masevaux. Ces travaux d’un montant de 4 M€ permettront de transformer les chambres à 2 lits en chambres individuelles et entraineront une extension du bâtiment.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1ère-pierre-Masev.jpg. L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1ère-pierre-Mas-1024x683.jpg.

Signature du parchemin par les conseillers départementaux avant son scellement dans la fameuse pierre creuse.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1ère-pier.jpg.

Scellement du fameux parchemin signé qui atteste de la date de pose de la 1ère pierre.

Permanences du mois de septembre 2019

6 rendez-vous de particuliers pour divers problèmes (permis de construire – préemption en zone Natura 2000 – compensation agricole – indemnisation dégâts pépinières – stage en milieu social – carte de Mobilité Inclusion Stationnement) + 1 affaire en cours du mois précédent – Résultats :  4 dossiers réglés positivement – 1 réponse négative – 2 dossiers en instance.


La ZAID enfin commercialisable !

Un autre engagement pris par les 2 conseillers départementaux, Fabienne ORLANDI et Rémy WITH lors de leur élection : une promesse tenue !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est ZAIDief.jpg.

C’est en ces termes  » enfin !  » que Rémy WITH, 1er Vice-Président du Conseil Départemental et ancien Président de la Com/Com de la Porte d’Alsace initiateur de la ZAID (Zone d’Activité d’Intérêt Départemental)  à Diefmatten (près du giratoire de la 83 en face de Soppe-le-Bas), a introduit son discours inaugural, samedi 28 septembre.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est ZAIDiefm.jpg.

Il s’agit d’une zone d’activité innovante qui conjugue un triple objectif, l’activité économique, la protection de l’environnement et des espaces naturels, et la lutte contre les inondations, crues et coulées de boues. La réalisation de la ZAID a été pilotée par la Com/Com Sud Alsace Largue qui a pris la suite de la Com/Com Porte d’Alsace avec un partenariat efficace et sans faille du Conseil Départemental tout au long des étapes du chantier. Depuis le début des études jusqu’à la finalisation des travaux et les plantations végétales prochaines, le Département était présent et a pris directement en charge les travaux de renaturation du ruisseau qui traverse la zone, la réalisation des espaces humides et les capacités de rétention des crues : une réalisation exemplaire en matière de développement durable – « une référence dont on devrait s’inspirer ! » estime Jean ROTTNER.

Euro Véloroute à Valdieu-Lutran :

  • les travaux vont bon train

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Trav-VL1.jpg. L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Trav-VL.jpg.


EHPAD de Dannemarie

Suppression des chambres à 2 lits

Samedi 14 septembre, inauguration de 12 nouvelles chambres individuelles résultant de la suppression des chambres doubles.

Un engagement pris par les 2 conseillers départementaux, Fabienne ORLANDI et Rémy WITH lors de leur élection : une promesse tenue !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Ehpad-Da.jpg.

Vue sur le bâtiment « Petit Parc » rénové de l’EHPAD de Dannemarie.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Ehpad-Dan.jpg.

Explications du Directeur lors de la visite inaugurale du 14 septembre 2019.

Les travaux ont duré 2 ans : coût de l’opération (2,3 M€) financé par des subventions (1 M€) et un emprunt (1,3 M€) qui se répercutera sur le prix de journée par une hausse de 3 €/jour. Mais des chambres plus fonctionnelles, plus sécurisées, plus conviviales et surtout mieux adaptées au besoin de confort et d’intimité des personnes accueillies.

Pour les autres engagements des 2 conseillers départementaux en matière de travaux dans les EHPAD du canton, on peut citer :

  • l’EHPAD « Le Castel Blanc » de Masevaux qui posera prochainement la 1ère pierre pour des travaux similaires de suppression des 10 chambres doubles
  • l’EHPAD « Père Faller » de Bellemagny qui verra, l’an prochain, l’ouverture d’un chantier d’extension pour la création de 35 lits supplémentaires portant ainsi sa capacité à 80 lits.

Euro Véloroute à Valdieu-Lutran :

Les travaux de rétablissement de voie cyclable ont démarré le 2 septembre.

Un engagement pris par les 2 conseillers départementaux, Fabienne ORLANDI et Rémy WITH lors de leur élection : une promesse tenue !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est VL-véloroute.jpg. L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est VL-vélo.jpg.

Création d’un nouvel itinéraire cyclable pour contourner les berges effondrées du canal.

Les berges du canal entre Lutran et Montreux-Jeune sont effondrées depuis 2006 et VNF refuse depuis plus de 10 ans leur remise en état. Depuis, la voie cyclable Euro Vélo 6  est déviée par le village de Valdieu-Lutran et les cyclistes doivent cohabiter, non sans risques, avec la circulation routière. C’est sur insistance des 2 conseillers départementaux du canton, Fabienne ORLANDI et Rémy WITH, que le Département du Haut-Rhin, après avoir étudié différentes variantes, a décidé de prendre en charge les travaux sur un nouveau tracé passant par le chemin du Résillon puis au plus court par la forêt pour rejoindre les berges du canal au-delà des effondrements. Coût des travaux : 229 427 € financés par le Département avec une subvention des Fonds Européen FEADER (31 %), une participation de la Commune de Valdieu-Lutran (10 %) et de la Communauté de Commune Sud Alsace Largue (10 %) – Durée des travaux : 2 mois.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Véloroute-1024x768.jpg. L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Véloroute-VL-1024x768.jpg.

Un aperçu des effondrements de la berge du canal qui déstabilisent la piste cyclable.

Permanences du mois d’août 2019

3 rendez-vous de particuliers pour divers problèmes (problème de succession, gravillonnage, panne de réseau mobile …) + 2 affaires en cours du mois précédent – Résultats :  4 dossiers réglés positivement – 1 dossier en instance.


Contournement de Ballersdorf

Un engagement pris par les 2 conseillers départementaux, Fabienne ORLANDI et Rémy WITH lors de leur élection : une promesse tenue !

  • Les travaux avancent bon train

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est chantier-Bal.jpg.

Les travaux de terrassement sur la route départementale 419, entre Ballersdorf et Dannemarie, pour la réalisation du carrefour avec le futur contournement. Le trafic routier est régulé par un alternat (feux tricolores). Une fermeture nocturne de la RD 419 est prévue, les 28 et 29 août, de 19h à 6h du matin, pour la pose des enrobés : déviation obligatoire par Gommersdorf-Hagenbach-Auberge Sundgauvienne.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est chantier-Ballers.png.

  • La mise en service de la nouvelle route est prévue pour la fin octobre 2020

  • Le coût de l’opération est de 11 M€

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est chantier-Ball.jpg.

Rémy WITH, 1er vice président du Conseil Départemental assiste aux réunions hebdomadaires de chantier (mardi matin).

Permanences du mois de juillet 2019

3 rendez-vous de particuliers pour divers problèmes (remblais zone inondable – droit de préemption – réseau mobile …) + 1 affaire en cours du mois précédent – Résultats :  2 dossiers réglés positivement – 2 dossiers en instance.


Permanences du mois de juin 2019

5 rendez-vous de particuliers pour divers problèmes (arrêt supplémentaire transport scolaire – carte de Mobilité Inclusion Stationnement – demande de mutation – titre de transport SNCF – stage) + 1 affaire en cours du mois précédent – Résultats :  3 dossiers réglés positivement – 2 réponses négatives – 1 dossier en instance.


Un « 4 pages » sur le canton de Masevaux dans le prochain Magazine du Haut-Rhin (à paraître début juillet) et dont voici notre « Tribune d’introduction »

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est ITW_HRmag66bis-724x1024.jpg.


Permanences du mois de mai 2019

4 rendez-vous de particuliers pour divers problèmes (occupation du DP – place en MAS – commerce ambulant non autorisé – carte grise) + 1 affaire en cours du mois précédent – Résultats :  4 dossiers réglés positivement – 1 dossier en instance.


CEA : premier Comité de Pilotage

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Copil-CEA.jpg.

Le Comité de Pilotage, composé des 2 présidents et des vice-présidents des Conseils Départementaux 67 et 68, s’est réuni, pour la première fois, ce vendredi 3 mai 2019, à Colmar. Il s’agissait de définir les orientations pour l’évolution vers la Collectivité Européenne d’Alsace (CEA), de fixer un calendrier de futures réunions destinées à analyser les politiques respectives des 2 départements et les solutions pour les faire converger dès le 1er janvier 2021, date officielle de fonctionnement de la future collectivité alsacienne.

Permanences du mois d’avril 2019

4 rendez-vous de particuliers pour divers problèmes (place en périscolaire – problème d’insalubrité – problème d’ordures ménagères – curage fossé) + 2 affaires en cours du mois précédent – Résultats :  4 dossiers réglés positivement – 1 réponse négative – 1 dossier en instance.


ARS : réunion de concertation pour sauver ou « enterrer » la maternité et les urgences d’Altkirch

Vendredi soir 15 avril, en mairie d’Altkirch, l’ ARS (Agence Régionale de Santé) a organisé une réunion de concertation pour la construction d’un projet territorial de santé avec les professionnels de santé libéraux, les acteurs de santé et certains élus du Sundgau, réunion qui « devait » avoir comme point central « comment sauver le service de la maternité et le service des urgences de l’Hôpital St Morand d’Altkirch ».

Je dis « devait » car en fait, tout avait déjà été pré-conçu dans le cadre de « l’après fermeture » de ces services.

D’entrée en matière le ton a été donné par la directrice générale adjointe de l’ ARS avec la lecture de la circulaire de la Ministre de la Santé qui dit : je résume : « là où il y a manque de médecins, il y a lieu de fermer la maternité et les urgences pour la sécurité des patients ».  Toute l’organisation de la réunion avait tout simplement été pré-construite sur « l’après fermeture » avec l’idée d’un service de périnatalité qui remplacerait le service de la maternité actuel et les urgences à renvoyer sur la médecine de ville (c’est à dire les médecins libéraux qui sont de moins en moins nombreux et de plus en plus surbookés). Or, lors d’une réunion précédente avec l’ ARS, les élus avaient tous réclamé un travail de concertation autour du possible sauvetage de la maternité et de la recherche de solutions pour le maintien des services de proximité que sont la maternité et les urgences à l’Hôpital d’Altkirch.

Vendredi soir, rien de tout cela ! Les groupes de travail avaient déjà été pré-constitués par couleurs, sans choix possible. J’ai découvert que j’étais affecté au groupe bleu – (couleur de l’espérance – mais visiblement rien à espérer ! ).  Les questions étaient, elles aussi, pré-établies pour chaque groupe de travail, mais aucune question sur « comment sauver la maternité »), les animateurs de groupe étaient pré-choisis, etc … Bref, tout était déjà cousu de fil blanc. Pire, j’ai eu l’impression, en tant qu’élu, de servir de faire valoir et d’alibi à l’Administration pour l’organisation d’un enterrement 1ère classe de la maternité et des urgences d’Altkirch.

A partir de là, j’ai pris la décision de quitter la séance et cette mascarade ! « C’est comme avec les gilets jaunes, tout est déjà décidé d’avance mais on organise de grands débats pour créer l’illusion  » …

Alors NON, moi je ne cautionne pas ça ! Et je ne suis pas le seul, puisque Laurent Wendlinger, conseiller régional et Pierre Schmitt, président de la Com/Com Sud Alsace Largue, rares élus présents, qui partageaient le même sentiment ont également quitté cette réunion « cinoche ».  –    Rémy WITH


Permanences du mois de mars 2019

6 rendez-vous de particuliers pour divers problèmes (remblais zone Natura 2000 – alimentation d’un étang – aide à l’enfance – poteau indicateur gênant – circulation en agglomération – emploi ) + 1 affaire en cours du mois précédent – Résultats :  4 cas réglés positivement – 1 réponse négative – 2 dossiers en instance.


Réunion des Maires du canton de Masevaux

  • mardi 19 mars : secteur Dannemarie et vallée de la Largue

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Maires-Hindl.jpg.

  • vendredi 15 mars : vallée de la Doller

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Maires-Doller-1024x683.jpg.

Fabienne ORLANDI et Rémy WITH, conseillers départementaux du canton de Masevaux, ont réuni les maires du canton de Masevaux. La première partie de la réunion était consacrée à la présentation de la Collectivité Européenne d’Alsace (CEA) et la présentation du Budget départemental par la présidente Brigitte KLINKERT. En seconde partie de réunion, les 2 élus du canton ont expliqué la nouvelle politique territoriale et présenté les projets dans le canton, dont voici les principales actions réalisées, en cours ou programmées en 2019 :

  • FST (Fonds de Solidarité Territorial) : en 2017 (enveloppe 50 000 €) 11 projets aidés  et 56 536 € versés – en 2018 (enveloppe 100 000 €) 21 projets soutenus et 118 560 € versés – en 2019 (enveloppe 100 000 €) déjà 10 projets instruits pour 62 850 €.
  • EHPAD : Dannemarie 2,4 M€ (transformation des chambres doubles en chambres individuelles) travaux terminée en mai 2019 – inauguration septembre 2019 – Masevaux 4,4 M€ (suppression chambres doubles et création de 4 chambres supplémentaires d’hébergement temporaire) travaux prévus 2019 à 2022 – Bellemagny 4 M€ (extension et création de 35 chambres supplémentaires pour atteindre 80 lits) travaux prévus 2020 à 2022.
  • Collèges – travaux en 2019 : Burnhaupt, reprise partielle couverture bac alu – Masevaux, réfection des sanitaires – Dannemarie, réseau électrique et fenêtres cuisine – Seppois, châssis volets roulants et rafraichissement de 6 salles de classe.
  • Routes : des travaux réalisées comme le parking de co-voiturage au Pont d’Aspach à Burnhaupt-le-Haut,  les ponts sur la Largue à Dannemarie (512 000€), à Manspach (660 000€), sur le canal à Hagenbach (550 000€), sur la Doller à Guewenheim (363 000€), des opérations de sécurité en traverse à Guewenheim, Wegscheid, Traubach-le-Bas, ou à venir à Balschwiller, Friesen, Mooslargue, Chavannes-sur-l’Etang. Le contournement routier de Ballersdorf est en cours : 11,5 M€ – mise en service fin d’année 2020 – le réaménagement du carrefour dit le « capharnaüm » à Burnhaupt est programmé : 3,2 M€, études en cours, travaux en 2020.
  • Pistes cyclables : Liaison entre Pfetterhouse et la Suisse, étude en cours – à Valdieu-Lutran (eurovéloroute) : nouvel itinéraire identifié suite à l’effondrement des berges du canal, études engagées – à Hindlingen : sécurisation ou démolition du pont sur la piste de la Largue. 
  • SDIS : restructuration  de la caserne des sapeurs pompiers du Centre de Secours de Masevaux : 1 M€, permis de construire en 2019, travaux à partir de 2020.

Permanences du mois de février 2019

7 rendez-vous de particuliers pour divers problèmes (prix de journée MARPA – câble aérien – aide à l’enfance – connexion fibre optique – problème succession – servitude – emploi ) + 0 affaire en cours du mois précédent – Résultats :  6 cas réglés positivement – 1 dossier en instance.


Prochainement : réunion des maires

Fabienne ORLANDI et Rémy WITH, conseillers départementaux organisent une réunion d’information et d’échange avec les maires du canton de Masevaux

  • le 15 mars 2019 de 17h à 19h à la com/com de Masevaux pour les maires du secteur de la Doller
  • le 19 mars 2019 de 17h à 19h à la salle de Hindlingen pour les maires de la partie sundgauvienne du canton

Nouvelle Collectivité Européenne d’Alsace

« L’Alsace » est de retour !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CEA.jpg.

Lundi 4 février 2019, les 34 conseillers départementaux du Haut-Rhin, ont voté, à l’unanimité (34 voix pour), la création de la CEA (Collectivité Européenne d’Alsace) qui devrait voir le jour le 1er janvier 2021. Les élus Bas-Rhinois ont également adopté, le même jour, la même résolution, a une large majorité (39 pour et 6 contre). Une décision commune qui fera, au printemps, l’objet d’une Loi soumise à l’approbation du Parlement. La nouvelle collectivité CEA, sera appelée à remplacer les 2 collectivités départementales alsaciennes et bénéficiera, outre les compétences actuelles des 2 départements, de compétences nouvelles et spécifiques comme : le transfrontalier, le tourisme, l’enseignement bilingue, la mobilité et les transports, la culture et le patrimoine …


Permanences du mois de janvier 2019

4 rendez-vous de particuliers pour divers problèmes (demande de stage – place EHPAD – servitude – transport scolaire) + 1 affaire en cours du mois précédent – Résultats :  3 cas réglés positivement – 2 dossiers non résolus (retour négatif) – 0 dossier en instance.


L’ancienne gare de Cernay devient propriété départementale

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est gare-cernay.jpg. L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Gare-cern.jpg.

Le Conseil Départemental sous la houlette de Rémy WITH, 1er vice-président qui avait mené les négociations avec Michel Sordi, maire de Cernay, vient de signer, le 30 janvier, l’acte d’achat de l’ancienne gare pour y regrouper ses services sociaux (CMS,MAIA,PMI,Pole gérontologique) sur un lieu unique au lieu de deux actuellement. Ce nouveau lieu génèrera, réactivité, efficacité, interface, transversalité, sécurité pour les agents, autant d’atouts pour améliorer le service public et le rendre plus pertinent encore et plus proche de nos concitoyens. Les travaux d’aménagement des locaux d’un montant de 0,6 M€ seront réalisés en 2019 et 2020 pour une entrée début 2021.


Nouvelle politique territoriale

Le soutien du Conseil Départemental est de retour dans les territoires

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Politique-territo.jpg.

Rémy WITH, 1er vice-président, en charge de la commission « actions et territoires » au Conseil Départemental, préside à ce titre, la mise en œuvre de la nouvelle politique d’aide aux communes et regroupement de communes pour le soutien financier aux projets locaux tant structurants que de proximité.

La réunion de lancement s’est tenue, le 28 janvier pour le territoire  de la Région Colmarienne.

3 autres réunions suivront dans les autres territoires : pour la Région Mulhousienne le 13 février –  le Sundgau – Trois Pays le 15 février – Thur-Doller Vignoble Plaine du Rhin le 18 février.


Sauver la Maternité d’Altkirch

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Maternité.jpg. L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Matern.jpeg.

Samedi, 26 janvier sur la place de la Halle aux Blés à Altkirch, s’est tenue une manifestation en faveur du maintien de la Maternité : Tous mobilisés contre la mesure de suppression du service de la Maternité à l’Hôpital d’Altkirch !

Discours de Rémy WITH lors des vœux 2019 dans les communes

 » Monsieur le Maire, cher collègue,

Permettez-moi, au nom de ma collègue Fabienne ORLANDI et en mon nom personnel, de vous souhaiter nos vœux les meilleurs de réussite et de satisfaction pour 2019, à vous, à votre équipe municipale et l’ensemble de la population de votre commune. Que cette année nouvelle soit fructueuse pour vous tous, tant sur le plan professionnel que personnel.

Comme vous le savez, mesdames et messieurs, chers amis, cette année ne s’ouvre pas forcément sous les meilleurs auspices notamment à l’échelle nationale où, des enjeux essentiels continus à susciter des inquiétudes et de la tension : insécurité, précarité, pouvoir d’achat, taxes… et j’en passe … ! Autant de sujets qui attendent de vraies réponses.

Au plan départemental en revanche, il est permit de nourrir quelques espoirs puisque le budget de la collectivité a retrouvé des marges de manœuvres nouvelles grâce au travail rigoureux d’économies réalisé depuis 2 ans. Dès 2019, la politique d’aide du Département va faire son retour dans les territoires avec 3 objectifs :

  • D’abord, le Département va à nouveau s’engager aux côtés des communes et les soutenir dans le financement de certains équipements de proximité qui amélioreront la qualité du service public grâce à une nouvelle politique de territorialisation de12 M€ sur les 3 ans à venir et à ce montant s’ajoutent le FST 1,7 M€ par an et 9M€ du plan patrimoine sur 10 ans.
  • Ensuite, le Département va veiller à ce que chaque Haut-rhinois puisse trouver sa place dans notre société et ainsi, devenir un citoyen à part entière. Nos efforts s’adresseront tout particulièrement, dans les prochaines années, à la jeunesse (à laquelle nous proposons une vraie stratégie de réussite éducative), aux personnes en recherche d’emploi (à travers des mesures d’insertion innovantes et performantes) et à nos aînés qui méritent assurément que nous nous préoccupions de leurs conditions de vie dans les établissements spécialisés, mais aussi à leur domicile.
  • Enfin, le Département à travers son budget 2019 se veut avant tout efficace. Cela se traduira très concrètement par une réduction de la dette, par un renforcement de nos investissements (et donc, une augmentation de l’activité pour nos entreprises et un développement de l’emploi), tout en maintenant une fiscalité stable qui reste la plus faible de tout le Grand Est. Ce sont là les bienfaits de cette gestion rigoureuse et économe de l’argent public que j’ai évoqué précédemment : une gestion soucieuse du pouvoir d’achat des haut-rhinois, …  une gestion « à l’alsacienne », serais-je tenté de dire.

De l’Alsace, justement, parlons-en.

Je viens d’évoquer devant vous, les 3 principes qui guideront l’action du Conseil départemental du Haut-Rhin en 2019 : Proximité – Citoyenneté – Efficacité.

Ce sont exactement les mêmes principes que les conseillers départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ont choisi, lors de leur réunion commune, le 26 novembre dernier à SELESTAT, comme fondations de la « Collectivité Européenne d’Alsace » qui verra le jour le 1er janvier 2021. Preuve que notre Département est d’ores et déjà mobilisé pour cette échéance essentielle pour l’avenir de l’Alsace.

Car oui, grâce à l’extraordinaire mobilisation des élus, des responsables associatifs, des acteurs économiques, mais aussi de milliers d’Alsaciens, nous sommes parvenus à satisfaire l’immense besoin d’Alsace exprimé par nos concitoyens.

En effet, parmi les événements majeurs de 2018, il y a eu, fin octobre, la signature des accords de Matignon en vue de la création de cette nouvelle collectivité qui permettra à l’Alsace d’exister à nouveau sur la carte de France, sur nos plaques d’immatriculation (peut prêter à sourire) et sur les sites internet des opérateurs de tourisme (c’est fondamental)

Ces accords s’inscrivent dans le Traité de l’Elysée signé le 22 janvier 2019 entre le France et l’Allemagne, vont déboucher, dès le printemps, sur le vote d’une loi qui donnera à cette collectivité alsacienne, non seulement, les compétences actuelles des Départements, mais aussi des compétences nouvelles dans des domaines aussi stratégiques que le tourisme, les partenariats transfrontaliers avec nos voisins Suisses et Allemands, l’enseignement bilingue, la mobilité et les transports (c’est à dire les routes), la culture et le patrimoine…

Par son organisation et par son fonctionnement, cette collectivité sera le laboratoire de la réforme institutionnelle de la France. Elle garantira à la fois une efficacité opérationnelle, une exemplarité politique, une intégration européenne de l’Alsace et les principes de proximité, de citoyenneté et d’efficacité, ces principes précisément que tous les Français attendent de l’Etat.

Ce sont avant tout des valeurs dans lesquelles tous les Alsaciens peuvent se reconnaître, car elles permettront, encore plus et mieux, d’inscrire l’humain au cœur de nos politiques. Et donc de replacer le citoyen au cœur de « LA POLITIQUE ».

Une fois de plus, l’Alsace sera pionnière dans notre pays et cette fois-ci, pour une avancée démocratique majeure qui inspirera sans doute d’autres régions françaises.

Je souhaite conclure mon propos par cette citation d’Albert SCHWEITZER : « Le succès n’est pas le bonheur. C’est le bonheur qui est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez. »

Je vous souhaite à toutes et à tous de réussir une belle année 2019 !

A gleckligs Neï Johr ! « 


Vers la « Collectivité Européenne d’Alsace »

Lundi 26 novembre 2018, les conseillers départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin se sont réunis aux Tanzmatten de Sélestat pour l’adoption d’une déclaration commune en faveur de la création de la Collectivité Européenne d’Alsace conformément à la signature de l’accord de Matignon du 29 octobre signé avec le Premier Ministre. Cet accord actait la création d’une Collectivité Européenne d’Alsace à compter du 1er janvier 2021.

Lors de cette réunion en congrès des 2 assemblées départementales, Rémy WITH, en sa qualité de 1er Vice-Président du Haut-Rhin est intervenu comme dernier orateur :

 » Madame la Présidente, Chère Brigitte, Monsieur le Président, cher Frédéric, Mesdames et Messieurs, chers collègues,

Si le Premier ministre nous a entrouvert la porte c’est grâce à vous deux, chers présidents. 

Il nous appartient, à nous élus départementaux, à nous alsaciennes et alsaciens, de pousser cette porte, de nous y engouffrer et de démontrer que l’expérimentation alsacienne a du sens et de la cohérence. A nous maintenant, chers collègues, de faire de cette Collectivité Européenne d’Alsace une véritable référence pour la France.

Et à l’adresse de ceux qui prétendent que l’accord signé à Matignon ne contient rien, je leur demande :  » mais pourquoi les autres départements sont inquiets et pourquoi ces départements revendiquent-ils déjà auprès de l’Etat la même faveur que celle accordée à l’Alsace ».

George Bernard SHAW disait : « quand on fait quelque chose on a contre soi, ceux qui voulaient faire la même chose, ceux qui voulaient faire le contraire, et ceux qui ne voulaient rien faire ».

Alors oui, Madame la Présidente, Monsieur le Président, et vous tous mes chers collègues, avançons, avançons ensemble et soyons alsaciens et pour une fois ne soyons pas des « Hans im Schnokaloch ».

En conclusion, je tiens, moi aussi, à saluer le travail colossal entrepris par nos 2 présidents, leur engagement de tous les jours, leur ténacité, leur persévérance, leur détermination et leur foi inlassable. Votre lutte permanente nous a permis d’obtenir cette expérimentation unique en France et qui répond au « désir d’Alsace ».

Merci, un grand merci à vous deux, chère Brigitte, cher Frédéric pour ce beau projet qu’il nous appartient maintenant de construire ensemble et je demande à tous les collègues de vous faire une ovation générale car « L’Alsace le vaut bien ».


Statistique annuelle des affaires traitées pour les particuliers :

  • 2018 (janvier à décembre) : 60 personnes reçues – 51 cas réglés positivement (soit : 88 %) – 9 retours négatifs – 1 affaire en cours au 31.12.
  • 2017 (janvier à décembre) : 76 personnes reçues – 66 cas réglés positivement (soit : 86 %) – 7 retours négatifs – 1 affaire en cours au 31.12.
  • 2016 (janvier à décembre) : 79 personnes reçues – 65 cas réglés positivement (soit : 82 %) – 11 retours négatifs – 2 affaires en cours au 31.12.
  • 2015 (d’avril à décembre) : 67 personnes reçues – 51 cas réglés positivement (soit : 76 %) – 14 retours négatifs – 2 affaires en cours au 31.12

Permanences du mois de décembre 2018

3 rendez-vous de particuliers pour divers problèmes (mitoyenneté, logement, suppression RSA) + 1 affaire en cours du mois précédent – Résultats :  2 cas réglés positivement – 1 dossier non résolu (retour négatif) – 1 dossier en instance.